Gabon/Opposition gabonaise : U.N dans la tourmente d’un système sans régénération

Par hercule

Apres 3 jours de discussion pendant le deuxième congrès ordinaire qui s’est ouvert le samedi 5 décembre 2020, les cadres de  l’Union Nationale (UN), qui avait à sa tête Zacharie Myboto, n’ont pas pu accorder leurs violons. La candidature de Paul-Marie Gondjout, Secrétaire exécutif du parti et du reste gendre du président Zacharie Myboto serait à l’origine de ce report et de ce désaccord. 

Banner

En effet, l’UN est dans le qui-vive, l’élection du nouveau président du parti a été reporté dans 3 mois pour la simple et bonne raison que la candidature du compagnon de Chantale Myboto, fille de Zacharie Myboto, suscite des désaccords.

Les “Unionistes”, se sont réunis depuis samedi au jardin Dianna, à Okala, dans la commune d’Akanda, au Nord de Libreville. Zacharie Myboto, tête de file de l’UN, et ses militants ne veulent pas faire dans la langue de bois. Crever l’abcès est donc la ligne choisie pour aller de l’avant. Faire retrouver à l’Union nationale (UN) son aura d’antan et son positionnement sur l’échiquier politique. Voilà ce à quoi ils aspirent.

Selon nos confrère de l’union «Au-delà de ces résultats qui m’attristent, je voudrais vous dire, au regard du climat interne ces dernières semaines, combien je suis inquiet pour notre parti, pour son unité, pour son avenir. Ne pas le dire à mon niveau de responsabilité et au cours de l’instance la plus haute de notre parti, serait manquer à mon devoir, ce serait une faute. Ce n’est un secret pour personne, ce congrès se présente sous des auspices peu radieux. », a affirmé Dr Minault Maxime Zima Ebeyard, en sa qualité de secrétaire exécutif.

Un autre propos émis, par celui-ci en évoquant l’absence du vice-président Casimir Oye Mba « Je ne suis ni fier ni heureux de constater l’absence du vice-président Casimir Oye Mba à cette grand-messe qui doit consacrer la sortie ou ouvrir la retraite politique de notre président Zacharie Myboto. Cette absence m’inquiète pour la suite, comme elle m’invite à nous appeler, tous autant que nous sommes, au sursaut et au dépassement de soi et à renoncer à nos calculs égoïstes. Je le redis, je suis triste et inquiet », a affirmé sans détours Dr Minault Maxime Zima Ebeyard.

Banner
Partager

Articles similaires