Le Gabon combat pour « faire taire les armes en Afrique »

Par hercule

Ce dimanche 6 décembre, le Président de la République a intervenu à l’occasion du XIVème Sommet Extraordinaire des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine sur le thème « Faire taire les armes en Afrique ». Cette initiative s’inscrit dans l’Agenda 2063.

Banner

En effet dans le thème choisi pour cette réunion, il existe un lien ténu entre Paix, Sécurité et Développement. Ceci étant, l’Afrique a, en ce domaine, d’immenses défis à relever. Pour ce faire, le Gabon appuie la recommandation de prolonger, pour une période de dix ans, la mise en œuvre de la Feuille de route principale de l’Union Africaine sur les mesures pratiques pour faire taire les armes en Afrique.

De ce point de vue, la pleine opérationnalisation des capacités régionales de la Force Africaine en Attente (FAA) ; la mise en œuvre plus suivie des Accords de paix, incluant le volet de la reconstruction post-conflit ; une plus grande assistance de l’Union Africaine aux Communautés Economiques Régionales et aux Etats membres en vue d’améliorer leurs systèmes d’alerte rapide et de leur apporter un soutien plus significatif dans la lutte contre le terrorisme ou tout autre forme d’extrémisme violent, constituent des propositions concrètes et efficaces qui doivent être pleinement et rapidement mises en œuvre.

« Nous, dirigeants, avons le devoir de bâtir une Afrique pacifique, prospère et sûre, avec le souci premier de ne pas léguer le fardeau des guerres aux générations futures. Dans ce processus, les femmes et les jeunes doivent également avoir toute leur place. », a indiqué Ali Bongo.

Afin de rendre effectif le principe des solutions  aux problèmes africains, une maitrise d’ensemble des modalités de résolutions des conflits  entre les acteurs impliqués sera nécessaire.

Banner
Partager

Articles similaires