La ZLECAF sera opérationnelle dès 2021

Par hercule

En prélude à la mise en œuvre effective de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF), attendue  pour le 1er janvier 2021, le président de la République, Ali Bongo Ondimba a pris part, le 05 décembre dernier, au 13e sommet extraordinaire des chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine.

Banner

Lors de cette réunion des chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine, organisée par visioconférence, il a été décidé que la Zone de libre-échange continentale africaine ZLECAF entrera dans sa phase opérationnelle le 1er janvier 2021.

Le Gabon a ratifié le 02 juillet 2019, le traité instituant la ZLECAF. Le chef de l’Etat a rappelé qu’il s’agit du plus grand projet du XXIème siècle en Afrique. En effet, les entreprises gabonaises auront accès à un marché de plus d’un milliard de consommateurs, représentant un produit intérieur brut (PIB) estimé à 2500 milliards de dollars, selon les spécialistes. C’est une opportunité pour l’économie gabonaise.

Pour le chef de l’État gabonais, les africains doivent saisir l’opportunité de la ZLECAF pour produire davantage et accroître les échanges intracontinentaux. « Si l’Afrique produit davantage ce qu’elle consomme, nous y parviendrons. Dans ce processus, le Gabon prendra toute sa part », affirme-t-il.

Cette zone qui prévoit une élimination des droits de douane ainsi que toutes les barrières pouvant entraver le commerce vise en effet à stimuler la croissance des pays africains et élargir l’inclusion économique sur le continent. Elle devrait également stimuler la compétitivité et développer des partenariats dans le secteur privé. Ce qui permettra aux secteurs de production de devenir compétitifs et faire face à la concurrence.

Banner
Partager

Articles similaires