Gabon : le DG de la douane brandit le glaive de justice contre les agents malveillants

Par hercule

Le Directeur général de la douane et des droits indirects, Boris Adimna Atchoughou  a dans une note de service parue le 04 décembre 2020, état  des documents  administratif à usage professionnel et confidentiel qui défilent sur la toile.

Banner

Force est de constater que de manière récurrente des documents à caractère administratif, uniquement réservés aux agents internes du service sont publiés, par des agents sur la plateforme d’échanges hébergés sur les réseaux sociaux. Face à cette situation indélicate, Boris Adimna Atchoughou, met en garde les auteurs sur les possibles sanctions encourues.

 « Fort de ce qui précède, il est intimé aux agents se reconnaissant dans ces pratiques d’ordre d’y mettre un terme dans l’immédiat, sous peine de poursuite judicaire pour violation de secret professionnelle », a martelé le Directeur général de la douane et des droits indirects.

Il faut également souligner que ces mêmes agents se livrent par le même biais de communication à des commentaires et interprétations diverses de ces documents, violant de façon flagrante leur obligation de discrétion professionnelle.

 Le DG des douanes et des droits indirects a tenu à rappeler que l’article 69 du code des douanes CEMAC dispose que « sont tenu au secret professionnel, dans des conditions et sous les peines prévues par le code pénales agents de douanes ainsi que les personnes appelés a l’occasion de leurs fonctions ou de leurs attributions a exercer à quelque titre que ce soit des fonctions dont le service des douanes ou à intervenir dans l’application de la législation des douanes ».

Banner
Partager

Articles similaires