Le Gabon sera présent au sommet sur le financement des économies africaines

Par hercule

Le Gabon va tenter de booster son économie après la crise de Covid-19 en participant en mai 2021, à Paris à une importante réunion sur le financement des économies des pays de l’Afrique subsaharienne.

Banner

Prévu pour 2021, le sommet de financement des économies africaines va se tenir à Paris, capitale française. A cet effet, le Gabon qui est un pays de l’Afrique subsaharienne sera présent afin de tenter de trouver de nouvelles sources de financement de cette région qui a aussi été touchée par la pandémie à Coronavirus.

Le Gabon quant à lui  a su rester constant, il a su maîtriser son endettement malgré la crise, il a poursuivi son remboursement à la fois de ses dettes intérieures et extérieures. Pour ce faire, le gouvernement  dirigé par l’économiste Rose Christiane Ossouka Raponda a privilégié les sources alternatives de financements tout en limitant son endettement.

Bien que le Gabon soit resté constant, il faut relever que la dette de l’Afrique a fortement baissé dans les années 90 à la suite de l’initiative du FMI et de la banque mondiale en faveur des pays pauvres et très endettés (PPTE), avant de répartir à la hausse entre 2009 et 2019 et à vu une hausse qui a été  multipliée par trois, de 100 à 309 milliards de dollars.

Ainsi, avec l’arrivée  de cette pandémie qui n’a rien arrangé, il serait plus que nécessaire d’élaborer des pistes de solutions pour rehausser l’économie. Selon le FMI les pays subsahariens dans l’ensemble pourraient se trouver face à un déficit financier de 290 milliards  de dollars  d’ici 2023. Par conséquent, l’initiative du président français, Emmanuel Macron de réunir en mai prochain un sommet pour essayer de définir des règles du collectif, trouver de nouvelles sources de financement, vient à point nommé.  

Banner
Partager

Articles similaires