Ali Bongo Ondimba devise avec l’Église catholique

Par hercule

Le Président de la République, Ali Bongo Ondimba, a reçu en audience ce mercredi 2 décembre 2020, Monseigneur Francisco Escalante Molina, Nonce Apostolique, Représentant Spécial du Souverain Pontife au Gabon et au Congo, qu’accompagnait Monseigneur Patrick Iba-ba, Archevêque Métropolitain de Libreville.

Banner

Un émissaire du Vatican qu’accompagnait l’évêque de Libreville, monseigneur Iba-ba a été reçu au Palais Présidentiel par Ali Bongo Ondimba. La relation entre l’État et l’Eglise Catholique toujours au beau fixe a constitué l’essentiel de cette rencontre. Voilà qui vient mettre un terme aux rumeurs d’une possible scission entre l’État et l’Eglise suite aux malentendus d’il y a quelques semaines.

Cette rencontre intervient quelques semaines seulement après les pseudos conflits qui se sont déroulés entre les 2 entités à cause de la réouverture des lieux de cultes. Les tensions sont plus que jamais apaisées après la rencontre tenue entre le Chef de l’État, Ali Bongo Ondimba, et le représentant du Vatican pour la province Gabon-Congo.

Désormais, les liens qui unissent ces deux entités ont été plus que jamais resserrés. « Les relations entre le Gabon, pays de grande tolérance, et le Vatican, représentant de l’Eglise catholique, sont, depuis toujours, empreintes d’une grande confiance et d’un profond respect mutuel. Rien ni personne ne pourra les altérer« , a déclaré le Chef de l’État.

Banner
Partager

Articles similaires