Octobre rose : 23 500 femmes dépistées

Par hercule

La campagne de lutte contre les cancers féminins, « Octobre rose » qui a tiré en longueur sur 45 jours a enregistré 23 500 dépistages.

Banner

Initiée par la Première Dame, Sylvia Bongo Ondimba pour lutter contre les cancers du sein et du col de l’utérus, la campagne « Octobre rose » qui vient de s’achever a permis à 23 530 femmes de connaître leur statut grâce à un dépistage précoce effectué gratuitement dans différentes structures de santé dédiées à cet effet.

En effet, prolongé de 2 semaines au vu de l’engouement et l’intérêt que suscitait cette campagne, Octobre rose 2020 a livré ses conclusions ce 13 novembre. Au total 23 530 femmes ont effectué gratuitement le dépistage dont 11 118 femmes du cancer du col de l’utérus et 12 412 pour le cancer du sein.

Ainsi, 1 159 cas suspects ont été détectés dont 582 de lésions atypiques du col de l’utérus et 577 pour le sein.

« La 7e édition de la campagne octobre Rose s’est organisée avec une forte contribution de la Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la famille dans le contexte particulier de la crise sanitaire liée à la Covid-19. Pour cette année, nous avons eu une stratégie de proximité afin de se rendre vers les cibles notamment les entreprises et la mise en place des unités mobiles qui ont sillonné les différentes régions sanitaires pour faciliter l’accès au dépistage à la population de l’arrière-pays », a précisé Guy Patrick Obiang Ndong.

Une 7ème édition qui a permis la sensibilisation de 82 985 personnes dans les 9 provinces du pays.

Banner
Partager

Articles similaires