Gabon : les déflatés ont été payés

Par hercule

Dans un communiqué, la direction générale de la comptabilité publique et du Trésor a annoncé avoir débuté le règlement des droits des agents de six entités en situation de déflation. Abandonnés à eux-mêmes depuis un certain temps et confrontés à des situations difficiles, ceux qui se croyaient « oubliés » ont enfin pu voir le bout du tunnel grâce au nouveau cabinet d’Ali Bongo qui a fait montre de pragmatisme dans le suivi de ce dossier.

Banner

Grâce à la nouvelle équipe de la présidence de la république gabonaise, les différents agents en situation de déflation sont rentrés en possession de leur dû. Des hommes qu’il faut à la place qu’il faut. C’est donc sans se tromper qu’on peut affirmer que le numéro 1 gabonais a fait le bon choix pour son cabinet.

L’Etat gabonais a donc décaissé 3 milliards de Francs CFA pour soulager la peine de ces agents déflatés. Une action salutaire qui vient à point au moment de la rentrée scolaire qui intervient dans un contexte particulier, pour cause de Covid-19.

Ce sont au total 300 compatriotes qui ont pu rentrer dans leurs droits grâce aux 3 milliards décaissés à leur profit. Il s’agit des agents déflatés de l’AGP, de l’ANGTI, d’Afrique N°1, de l’ANAGEISC, d’OGAPROV. C’est donc un heureux dénouement pour ces pères et mères de familles qui retrouvent le sourire.

Il faut souligner que le déblocage de cette situation a été fait grâce au dynamisme et à l’efficacité de la nouvelle équipe qui entoure le Président de la République, Ali Bongo Ondimba. Une équipe pragmatique menée par le coordinateur général des affaires présidentielles Noureddin Bongo Valentin, qui ne ménage aucun effort pour faire appliquer la politique du chef de l’Etat.

Banner
Partager

Articles similaires