Arsenal: Le nouveau contrat d’Aubameyang toujours pas clair

Par hercule

Vainqueur du Community Shield avec Arsenal ce samedi, Pierre-Emerick Aubameyang s’est prononcé sur son avenir et sur une possible prolongation de contrat. Capitaine et meilleur atout offensif d’Arsenal, Pierre-Emerick Aubameyang arrive en fin de contrat dans un an et il doit soit prolonger soit être vendu cet été. A nouveau décisif lors du sacre au Community Shield samedi contre Liverpool, l’international gabonais a livré un gros indice sur son avenir à l’issue de la rencontre.

Banner

Arsenal a remporté un nouveau trophée. Après avoir mis la main sur la FA Cup, les Gunners ont remporté ce samedi le Community Shield en venant à bout de Liverpool (1-1, 5-4 aux tirs au but). Et encore une fois, Pierre-Emerick Aubameyang a su se montrer décisif. L’attaquant gabonais a été l’auteur du premier but d’Arsenal, mais aussi du penalty décisif. Sous contrat jusqu’en 2021, Pierre-Emerick Aubameyang n’est pourtant toujours pas fixé sur son avenir. Courtisé par le FC Barcelone, le joueur se dirige vers une prolongation de contrat comme cela a été

« Nous verrons dans les prochains jours » 

Après la victoire de son équipe ce samedi, le joueur gabonais a évoqué son avenir : « Les fans attendent que je signe un nouveau contrat ? Oui, je sais. Nous verrons. Nous verrons dans les prochains jours. Aujourd’hui, nous remportons le trophée (…) Nous nous améliorons et oui, il y a encore du travail à faire mais nous sommes vraiment heureux et c’est une période vraiment excitante pour être dans ce club de football » a déclaré Pierre-Emerick Aubameyang dans un entretien accordé à BT Sport.

Alors que les négociations se poursuivent, l’entraîneur des Gunners, Mikel Arteta, a affiché son optimisme. « Je continue à dire la même chose. J’essaie de faire mon job, qui est de le convaincre qu’il est au bon endroit et dans l’environnement adéquat pour réaliser ce type de performances comme celle d’aujourd’hui. Je suis très confiant pour sa signature », a assuré l’Espagnol, en évoquant toutefois encore quelques détails à « régler ». L’affaire semble tout de même bien engagée.

Banner
Partager

Articles similaires